Vous êtes ici : > Accueil > INFOS FNATH N°214 - Mars 2013

INFOS FNATH N°214 - Mars 2013

14/05/2013 14:53 par Site Administrateur



Europe

Le Conseil français des personnes handicapées pour les questions européennes (Cfhe), dont la FNATH est membre fondateur, regroupe plusieurs dizaines d'associations nationales de personnes handicapées pour influer au plan européen. Ce conseil s'est réuni en assemblée générale début mars. L'occasion de faire le point sur les politiques européennes en la matière, qui peuvent parfois sembler éloignées et ont pourtant des retombées concrètes pour nous tous. Emploi, accessibilité des transports, fonds structurels... Les sujets ne manquent pas. L'Europe est en effet à l'origine d'une directive, il y a plus de 10 ans, sur les questions d'insertion et de maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés. Mais on peut aussi citer un règlement sur l'accessibilité des transports, notamment aérien. Grâce au Cfhe, la Fnath se mobilise au plan européen pour faire entendre la voix des personnes handicapées. Au-delà de l'Europe, il y a le monde! L'Organisation des Nations-Unies ont adopté une convention il y a 5 ans, ratifiée par la France. Le Cfhe, en lien notamment avec le défenseur des droits, joue un rôle central pour suivre l'application de cette convention en France. L'année prochaine seront élus les députés au Parlement européen. Il appartiendra là encore à la Fnath de se mobiliser pour faire connaître les revendications des citoyens handicapés! D'ici là n'hésitez pas à suivre l'information européenne sur www.cfhe.org

Arnaud de Broca

 




Réforme de la décentralisation

Les concertations ont visiblement porté leurs fruits. Le projet de loi initial sur la décentralisation prévoyait de transformer les maisons départementales des personnes handicapées en services intégrés dans les conseils généraux. Cette disposition, qui avait été annoncée sans concertation, a été finalement retirée devant l’opposition des associations. Cela aurait entraîné de fait la suppression de la commission exécutive des MDPH, dans laquelle siègent les associations de personnes handicapées. Pire, cela aurait conduit à renforcer sans nul doute les inégalités territoriales entre les départements, selon leurs finances et leurs priorités. D’autant plus inquiétant que la grande majorité des départements présentent de lourdes difficultés financières. Le Gouvernement a donc retiré cet article de son projet de loi. Les MDPH vont donc rester des groupements d’intérêt public (GIP) dont les départements assurent la tutelle administrative et financière. Cette modification est évidemment pour la FNATH une décision importante, même si elle ne règle pas la question du fonctionnement des MDPH. Mais il n’est pas impossible que cet article revienne dans le cadre du débat au Parlement, étant donné la composition des députés et des sénateurs…
Très touffu (175 pages, plus de 120 articles), le texte devrait passer au Conseil des ministres fin mars. Son adoption définitive par le Parlement est prévue pour l'automne. Après son abrogation en 2010, est rétablie la « clause de compétence générale » de toutes les collectivités, qui les autorise en principe à s'occuper chacune de tout, ou presque. Mais la loi définit des « blocs de compétences » avec un type de collectivité « chef de file » : développement économique et innovation, formation et orientation professionnelle, transports pour les régions ; action sociale, handicap, solidarités territoriales pour les départements, par exemple. Des conférences régionales devront coucher sur le papier un pacte de gouvernance territorial qui les engagera. Pour vaincre les résistances des récalcitrants, le projet invente une arme redoutable : les collectivités qui ne respecteraient pas ce schéma s'exposent à de moindres subventions.

Ce mois-ci, nous souhaitons surtout souligner la diffusion de plusieurs spots radio de la FNATH dans l'émission phare de RTL : les « grosses têtes ». Ces 7 spots, présentant l'association ainsi que des thématiques de prévention (somnolence au volant, accidents domestiques, risque routier professionnel...) ont été réalisés et diffusés gratuitement grâce à la participation et au soutien de notre marraine Macha Meril. Première du genre pour la FNATH cette opération de communication nous était réclamée depuis longtemps. Ainsi des millions d'auditeurs ont pu entendre parler de notre association et des actions de prévention qu'elle mène. La diffusion nationale sur la première radio de France est importante. Mais nous poursuivrons tout au long de l'année nos contacts avec des réseaux nationaux ou des radios locales, largement écoutées, pour mieux faire connaître la FNATH, comme le prévoit notre nouveau projet associatif adopté lors de notre dernier congrès national en juin 2012. Retrouvez tous nos communiqués de presse sur www.fnath.org

Découvrez l'intégralité d'Info Fnath : ICI



Partager

Les commentaires sont fermés.

Réalisé avec © Franceasso.org