Vous êtes ici : > Accueil > Infos FNATH N°223 - Janvier 2014

Infos FNATH N°223 - Janvier 2014

04/02/2014 13:24 par Site Administrateur



Bonne année

Que dire d’autre en cette période que vous souhaitez de meilleurs voeux à tous, pour vous, et vos proches. Dans notre association, nous savons bien que ce que nous pouvons souhaiter prioritairement c’est une bonne santé. Car cela conditionne beaucoup de choses… Mais c’est aussi, comme chaque année, l’occasion pour la FNATH de remercier l’ensemble des bénévoles qui agissent pour que l’association perdure depuis plus de 90 ans. Ce n’est pas toujours facile, personne ne l’ignore et l’année qui vient s’annonce également compliquée, tant pour con vaincre les adhérents de continuer à adhérer dans un contexte économique de plus en plus tendu pour tous, que pour nos associations locales, départementales et la Fédération de trouver les moyens humains et financiers nécessaires. Mais c’est certainement autour des valeurs qui ont construit notre association depuis sa création et sur la véritable main tendue qu’offre chacun de nos bénévoles et de nos salariés aux accidentés de la vie que nous devons nous retrouver et nous rassembler. Oublions les querelles souvent inutiles et chronophages, même si inhérentes à toute organisation, et retenons ce qui fait la richesse de notre mouvement, courtisé de l’extérieur et sousévaluéde l’intérieur : la solidarité, l’engagement, le progrès social… Au-delà des voeux personnels et des remerciements pour vos actions menées chaque jour pour venir en aide aux accidentés de la vie, que je vous adresse donc au nom de l’ensemble du conseil d’administration de la Fédération nationale, je forme le souhait que l’année 2014 permettre à notre mouvement de se mobiliser pour dépasser les contraintes et se concentrer sur les fondamentaux de l’association.

Arnaud de Broca

 


Une carte de voeux gratuitement à votre disposition

Comme chaque année, nous mettons gratuitement à la disposition de nos structures départementales et locales, de nos salariés et de l'ensemble de nos adhérents une carte de voeux électronique.
La thématique choisie cette année porte sur les élections municipales. Elle revêt donc un caractère revendicatif. En s'appuyant sur des discours qui ont marqué l'histoire de ces dernières décennies, la FNATH demande aux candidats de s'engager pour concrétiser dans leurs communes l'accessibilité de la cité, de l'emploi et de la scolarisation aux personnes handicapées.

Cette carte de voeux est accessible en cliquant sur le lien suivant : www.fnath.org/voeux2014

Vous pouvez diffuser ce lien (avec ou sans votre propre message de voeux) à l'ensemble de votre carnet d'adresses ainsi que le laisser en signature de votre mail tout au long du mois de janvier. La vidéo peut également figurer sur vos sites internet. C’est l’occasion de diffuser au plus grand nombre de personnes une information sur notre association, les valeurs qu’elle défend et les actions qu’elle mènera en 2014 auprès de tous les candidats aux élections municipales.

Plusieurs thématiques ont permis à la FNATH de s’exprimer dans la presse. Tout d’abord, l’adoption en première lecture au Sénat de la proposition de loi sur la gratuité du stationnement pour les bénéficiaires de la carte de stationnement. Tout en saluant l’adoption (encore provisoire) de cette gratuité, qui constitue une avancée pour les personnes handicapées, la FNATH a toutefois souhaité rappeler que ce texte ne réglait en rien la question du nombre insuffisant de places adaptées pour les personnes handicapées, ainsi que des fraudes nombreuses, qui vont de fait augmenter avec l’octroi de la gratuité alors que le prix du stationnement augmente dans la plupart des villes.

Ensuite, la Fnath a communiqué sur une jurisprudence obtenue par le groupement des Deux-Sèvres et largement relayée dans la presse : un carrossier- peintre exposé pendant 15 ans à des solvants et ayant développé un « syndrome parkinsonien » s'est vu reconnaître l'origine professionnelle de sa maladie. Notre adhérent, âgé de 45 ans, « travaille depuis plus de 21 ans dans une carrosserie, en tant que peintre coloriste automobile » et a « développé un syndrome parkinsonien » avec des tremblements qui surviennent y compris la Nuit. Il a « respiré pendant plus de 15 ans des mélanges de solvants » et a décrit l'atmosphère de son atelier comme « s'accompagnant souvent d'un brouillard qu'il qualifie d'un mélange de poussières et de vapeurs diverses et variées ».

Enfin notre réaction à l’accord sur la formation professionnelle conclu entre les partenaires sociaux a également fait l’objet de reprises dans les médias

Retrouvez tous nos communiqués de presse sur www.fnath.org.

Découvrez l'intégralité d'Info Fnath : ICI



Partager

Les commentaires sont fermés.

Réalisé avec © Franceasso.org